inciter


inciter

inciter [ ɛ̃site ] v. tr. <conjug. : 1>
XIVe; enciter 1190; lat. incitare
Littér. Entraîner, pousser (qqn) à qqch., faire qqch. disposer, encourager, engager, entraîner, exciter, exhorter, région. instiguer, inviter, solliciter. Inciter qqn à l'action. aiguillonner, stimuler; motiver.
Cour. Conduire (qqn) à un sentiment, un comportement, par une influence morale (surtout avec sujet de chose). engager, incliner, 1. porter, pousser. Cela l'incitait à l'indulgence, à la prudence. La guerre « incite à l'héroïsme les âmes fières » (G. Lecomte). (Avec l'inf.) Sa réponse m'incite à penser qu'il est innocent. Publicité qui incite à acheter ( incitatif) .
⊗ CONTR. Détourner, empêcher, apaiser.

inciter verbe transitif (latin incitare) Pousser vivement quelqu'un à quelque chose : Publicité qui incite le client à acheter.inciter (synonymes) verbe transitif (latin incitare) Pousser vivement quelqu'un à quelque chose
Synonymes :
- entraîner
Contraires :
- décourager
- détourner
- empêcher

inciter
v. tr. Déterminer, induire à. Inciter à la révolte. Inciter à travailler.

⇒INCITER, verbe trans.
A. — Inciter qqn à + subst. ou inf. Pousser, porter vivement à (une action, un comportement, un état). Inciter à l'action, au travail, à la réflexion; inciter à l'indulgence, à la prudence, à la vengeance; inciter à la débauche. La vue des hommes m'incite à des pensées intérieures, contraires souvent à celles que je dis (VIGNY, Journ. poète, 1835, p. 1019). La vigueur, d'elle-même convaincante, de « ce qui est donné » comme dit si magnifiquement la métaphysique (...) devrait (...) nous inciter une fois pour toutes à un acte décisif de purification (GRACQ, Argol, 1938, p. 10) :
Ce sont les démons du soir qui, devant les oppositions qui surgissent, poussent l'artiste à inventer des techniques nouvelles, à bouleverser sa gloire et sa vie, à renoncer aux moyens déjà employés pour plaire aux hommes. Ce sont les démons du soir qui les incitent à vouloir du nouveau, parfois à se farder, à imiter les plus jeunes, en tous cas à prouver qu'ils ne sont pas morts...
BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 432.
Emploi pronom.
réfl. S'inciter au travail. S'inciter à battre des records (CAPUT 1969). Ballade pour s'inciter à l'insouci (VERLAINE, Œuvres compl., t. 3, Dédicaces, 1890, p. 191).
réciproque. Ils s'incitaient au mal (LITTRÉ).
P. méton. [Le compl. d'obj. dir. désigne un phénomène psychique] Ces volumes, illustrés de gravures qui incitèrent bientôt ma curiosité à lire des morceaux du texte (BOURGET, Disciple, 1889, p. 78).
B. — Rare. [Sans compl. prép.]
1. Inciter qqc. Mettre en activité, stimuler l'activité (d'un organe ou d'un organisme), provoquer (une réaction physique ou psychique). Mes rapports ont incité l'humeur de M. de Reinhard (GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1851, p. 161). Cette essence de nourriture arrêtait les tiraillements et les nausées du vide, incitait même l'estomac qui ne se refusait pas à accepter quelques cuillerées de soupe (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 235). La voix, le clavier et le souple corps incité par la mélodie s'entrelacent étroitement (LEVINSON, Visages danse, 1933, p. 160).
2. Inciter qqn. Stimuler l'activité, l'énergie; renforcer l'intensité des réactions psychiques. Ô maîtres que la gloire incite et réconforte (SULLY PRUDH., Solitudes, 1869, p. 55). Sa voix montait. Quelques jeunes gens attablés, la voyant se fâcher, l'incitaient du regard et de leur rire (ROY, Bonheur occas., 1945, p. 135).
Prononc. et Orth. : [], (il) incite []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin XIVe s. le clergié... incite les seigneurs à faire ce qu'ilz font (FROISSART, Chroniques, éd. L. Mirot, t. 12, p. 227). Empr. au lat. incitare « pousser vivement », « exciter, stimuler ». En a. fr. enciter « même sens » (fin XIIe s., enciteir ds Serm. St Bernard, éd. W. Foerster, 154, 20). Fréq. abs. littér. : 264. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 38, b) 22; XXe s. : a) 472, b) 790. Bbg. BUSSE (W.). Klasse, Transitivität, Valenz, transitive Klassen des Verbs im Französischen. München, 1974, p. 212.

inciter [ɛ̃site] v. tr.
ÉTYM. - Fin XIVe; aussi, loc., inciter la besogne « la commencer »; réfect. de enciter (v. 1190) d'après le lat. incitare « lancer en avant, pousser vivement, exciter », de in- « vers », et citare, fréquentatif de ciere « faire mouvoir ».
1 Littér. Entraîner, pousser (qqn) à qqch., à faire qqch. Convier, déterminer, disposer, encourager, engager, entraîner, exciter, exhorter, incliner, instiguer, inviter, pousser, provoquer, solliciter; conseiller (de).(Sujet n. de personne). || Inciter qqn à l'action, à agir.Cour. Conduire (qqn) à un sentiment, un comportement, par une influence morale (surtout avec sujet n. de chose). || Sa réponse m'incite à penser qu'il est innocent. || Un amour (cit. 6) qui incite à vouloir du bien à ceux qu'on aime. || Sa confiance en son étoile (cit. 25) incitait Bonaparte aux pires audaces. || Les foires (cit. 3) ont pour but d'inciter le public à un premier achat. || C'est une personne nonchalante, qu'il faut sans cesse inciter à l'action. Aiguillonner, stimuler; agir (faire).Passif et p. p. || Être incité (à…) par… (→ ci-dessous, cit. 3).
1 Donc tout ce qui nous incite à nous attacher aux créatures est mauvais, puisque cela nous empêche, ou de servir Dieu, si nous le connaissons, ou de le chercher si nous l'ignorons.
Pascal, Pensées, VII, 479.
2 Ce sera donc par le plaisir et par la douleur, que Dieu poussera et incitera les animaux aux fins qu'il s'est proposées (…)
Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu, V, XIII.
3 (…) incité par le plaisir que j'avais senti, je cueillis un second et un troisième fruit, et je ne me lassais pas d'exercer ma main pour satisfaire mon goût (…)
Buffon, Hist. nat. de l'homme, Des sens en général.
4 (…) la guerre (…) si elle fait naître de hautes vertus et incite à l'héroïsme les âmes fières, engendre aussi bien des laideurs (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 16.
5 (…) de quoi inciter irrésistiblement une femme honnête à ne l'être plus.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 272.
Rare. Compl. n. de chose humaine. || « Inciter l'estomac » (Huysmans).
Spécialt. Dr. (Sujet n. de personne). Pousser (qqn) à une action, à un comportement sanctionné par la loi. || Inciter un mineur à la débauche. Incitation. || Inciter au crime, à la rébellion.
2 Vx. (Sans compl. en à). Mettre en mouvement, en action. Animer. || Inciter le désir, l'imagination (→ Acharner, cit. 2).
REM. En ce sens, le franç. mod. emploie exciter. « Inciter a essentiellement rapport au but; aussi dit-on toujours inciter à, et jamais, d'une manière absolue, inciter simplement, comme on dit exciter » (Lafaye).
CONTR. Détourner, empêcher. — Amortir, apaiser.
DÉR. Incitant. V. Incitateur.
COMP. Incitomoteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inciter — aucun à faire quelque chose, Accendere, Commouere, Incitare, Proritare, Extimulare, Hortari, Inuitare, Allectare, Ardorem iniicere, Acuere, Igniculos iacere, Aliquem ad aliquid faciendum agere, Instigare. Inciter et induire, Mouere animum.… …   Thresor de la langue françoyse

  • inciter — INCITER. v. a. Pousser, instiguer, induire à faire quelque chose. Inciter à bien faire. les exemples incitent à la vertu. il l a incité à vous quereller. il l incitoit à le battre. qui vous a incité à faire cela? il ne l eust pas fait s il n y… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Inciter — In*cit er, n. One who, or that which, incites. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • inciter — index demagogue Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • inciter — (in si té) v. a. 1°   Pousser à. Inciter à bien faire. •   Le désir de vengeance et la colère les incite à courir inconsidérément...., DESC. Pass. 211. •   Ces pensers incitaient la reine à la vengeance, LA FONT. Cand.. •   Il n avait pas besoin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INCITER — v. a. Pousser, déterminer, induire à faire quelque chose. Inciter à bien faire. Inciter au mal. Les bons exemples incitent à la vertu. Inciter les peuples à la révolte. INCITÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INCITER — v. tr. Pousser, déterminer à faire quelque chose. Inciter à bien faire. Inciter au mal. Les bons exemples incitent à la vertu. Inciter les peuples à la révolte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inciter — incite ► VERB 1) encourage or stir up (violent or unlawful behaviour). 2) urge or persuade to act in a violent or unlawful way. DERIVATIVES incitement noun inciter noun. ORIGIN Latin incitare, from citare rouse …   English terms dictionary

  • inciter — noun see incite …   New Collegiate Dictionary

  • inciter — See incitement. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.